Effondrement des populations de grenouilles entrains poussées de paludisme

Le concept « une seule santé », plus connu sous son nom original One Health, envahi le discours sur la santé publique. Adopter, or met in avant une approche intégrée des sphères humaines,animales et environnementales pour affronter les crises sanitaires à ven tient presque lieu de figure imposée pour briguer un post o un financement. Tous les chercheurs en connaissent le risque: cache une poor science derrière un concept riche.

L’étude que vient de publier la revue Environmental Research Letters promise, au contraire, de faire date. For the premiere fois, une équipe de chercheurs y met en évidence le lien entre l’effondrement d’une population animale et une crise sanitaire humaine. Et pas n’importe lesquels: d’un côté l’hécatombe provoked par le champignon Batrachochytrium dendrobatidis (Bd), qui fait des amphibiens le groupe animal le más menace, selon l’Union internationale de conservacion de la nature. De l’autre, le malaria, a fléau responsible for 627,000 deaths, in 2020.

Lire also Article reserved for our subscriptions The terrible bilan of « Bd », the champignon tueur de grenouilles

Les chercheurs ont mis le cap sur le Costa Rica et le Panama. Avant l’arrivée de Bd en Amérique centrale, au milieu des années 1980, ces deux pays constituaient des jewels of amphibious biodiversity. Le champignon already fait un carnage: 500 espèces ont declined, 90 autres ont purement et simply disparu.

Karen Lips, from the University of Maryland, avait suivi la crise aux premières loges. « Lors d’une discussion, nous nous sommes sued ce qu’une telle dévastation pourrait avoir provoked sur la santé humaineMichael Springborn, Economist of the Environment at the University of California Davis. As the amphibiens are reputed to manage the mustaches and the mustaches transmitting malaria, now we have decided aller to see that this is the crisis of malaria in our deux pays. »

« A natural experimentation »

Les deux chercheurs et leurs collègues savaient pouvoir disposer de données detaillées sur la progression du champignon : année après année, the local authorities ont répertorié are advanced, à l’échelle des 136 cantons, du nord-ouest au sud-est du Costa Rica, between 1986 and 1993, puis d’ouest en est du Panama, from 1993 to 2010.

Ils ont réuni des informations, à la même échelle, sur les cas de paludisme. The result is spectacular: three years after the first important declines of grenouilles, crapauds or salamanders, the cases exploded and demeurent on an elevated plateau (plus d’une personne sur mille) pendant six years, avant de baisser.

Lire also: Article reserved for our subscriptions Zoologie : les dauphins s’organisent en gang pour accéder aux femelles

Le mécanisme apparaît assez évident: les amphibiens devour insects, surtout leurs larves, les têtards gavent de œufs et de larves de moustiques flottant dans les mares. In what proportion? Faute de données sur les densités de moustiques en Amérique centrale, les chercheurs advancing de rare travaux conduits ailleurs: un étude réalisée dans l’Indiana, in 2003, also found a low of 98% of larval populations of moustiques in the presence of salamanders. And the conclusion of s’imposer: moins d’amphibiens, plus d’insectes et donc plus de paludisme.

Il vous subtract 23.9% from cet article à lire. The suite is reserved aux abonnés.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *